duojag
© 2017 snatchy og night


shut your mind off
 

Partagez | 
 

 meteorite - john

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: meteorite - john   Mer 26 Oct - 13:19



Some things, once you’ve loved them, become yours forever. And if you try to let them go… They only circle back and return to you. They become part of who you are or they destroy you.
La couleur de ses yeux. L'odeur de ses cheveux. Le timbre de sa voix. La douceur de ses mains. Le parfum dans son cou. Tout me manque. Je le vois, face à moi, comme avant, comme la scène que nous avons joué et rejoué, inlassablement, ivre mort, à rire, parler et crier, fort, clamer, déclamer, et tomber. Vivre. Je fermais les yeux, respirer. Vivre.
john allen wood ✲ 22yo ✲ 173cm ✲ 70kg ✲ photographe




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Dim 19 Mar - 17:26

Don't go 'cause i know you won't come back and it kill me, so just stay here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Ven 7 Avr - 22:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Mer 19 Avr - 20:19

C'est facile à dire pour toi, t'as tout ce que tu veux, tout ce que tu fais te réussis, à toi, et à ton entourage. T'as pas à me donner de conseils.
et j'peux pas m'empêcher de t'admirer, de t'aimer, d'attendre quand t'es pas là, quand tu rentres bourré, quand tu t'excuses alors que tu ne le dis plus par réflexes qu'autre choses.
Nos moments passés ensembles me manque, tu me manques, tes blagues, nos longues douches. A quel moment tu t'es lassé, à quel instant t'es parti ? j'ai rien vu, j'me retrouve sur notre lit, le mien plutôt. Ton odeur est partie d'ici y'a bien longtemps.
Et quand tu reviens au petit matin, je suis brisé, je t'aime, je t'embrasse, te met au lit, te murmure à l'oreille sans que tu ne saches jamais rien.
Reviens moi.
J'aimerais pouvoir avoir tes bails, pouvoir me lasser de toi, me casser, revenir seulement quand l'envie m'en prends, mais j'suis un enfant, j'suis dépendant.
J'me raccroche à nos photos, ces souvenirs qui semblent loin et proche en même temps.
J'voudrais avoir les épaules aussi grosses que toi pour tout encaisser, j'ai beau m'habiller comme toi, être fournis par toi, boire comme toi, je ne serais jamais aussi fort, aussi drôle, aussi intéressant. Je voudrais t'être utile, me rendre indispensable, être ton soutien, ton pilier, ta source de bonne humeur, de soucis aussi, ne plus t'être aussi indifférent.

Au début, j'y croyais quand tu rentrais, tu sentais l'alcool, je mettais du parfum pour faire en sorte que tout semble normal, alors j'y croyais « je suis désolé. Je t'aime. J'ai foiré. » Mais ça n'a jamais sonné aussi faux. Même un enfant aurait vu que tu ne savais pas ce que tu disais.

Et Neo, on peut en parler de lui, et Barry, que tu préfères écouter plutôt que moi. C'est vrai je ne connais pas moi, ça, avoir une famille, mais tu peux pas m'abandonner, je faisais parti de la tienne.
T'as tout gâché. On a merdé. Et putain que je t'aime, encore et encore, sous ton vomis, sous ton délire, sous tes sautes d'humeur, tes jours lunatiques, tes dépendances au whisky, j'aime ton odeur après la douche, je suis fou de toi, mais tu vois rien. Je pourrais te suivre, des jours et des jours, que tu ne ferais pas attention à moi.

Je t'aurais jamais laissé tomber comme tu l'as fais, comme tu le fera à nouveau. Dès que notre histoire commencera à devenir trop longue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Mer 19 Avr - 20:20

You are my obsession
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Dim 30 Avr - 15:05

On allait toujours à deux sur cette plage, on observait les vagues. En cette soirée, j'ai décidé d'y retourner, peut être pour affronter la solitude, ou accepter le fait que tu ne reviendras pas.


Dernière édition par Eliott le Dim 30 Avr - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Dim 30 Avr - 15:05



Je t'écris, de loin, je ne sais pas où tu es actuellement. Je me sens seul, près de ton piano, près de ton cendrier, et près de notre fenêtre. Nos photos sont encore affichées dans l'studio, j'ose pas y toucher. J'ose plus les regarder, elles me brûlent, les doigts, le coeur, les yeux... Rien à bouger, je ne vis plus ici, je viens pour dormir, et je repars le matin, comme toi ? Vers la fin.
Ps : I hope you're happy.
3 Février, 3h51




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Dim 30 Avr - 15:34

J'ai l'impression de te perdre. Une énième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Dim 30 Avr - 15:37

J'essaie de ne pas être blasé. Mais je n'y arrive pas.
Tu es déjà parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Dim 30 Avr - 16:54

Nous étions comme des animaux nocturnes. En proie à de longs ennuis, enfermés, tournant en rond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliott

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 24/10/2016

MessageSujet: Re: meteorite - john   Dim 30 Avr - 17:25

Je ne sais pas ce qu'il m'a pris à ce moment là, mais croyez moi, je ne vivais plus que pour le revoir. Je prenais tous les jours le métro à la même heure, avant de comprendre qu'il n'était pas comme les autres, qu'il était libre, qu'il ne respectait rien. Alors j'ai commencé à y aller n'importe où, à parcourir Paris à pieds, imaginant son immeuble, son studio, sa villa, avec qui vivait-il comment, pourquoi était-il ici ? Je me suis mis à vivre dans l'espoir de le croiser, de prendre quelques clichés, de le chérir.

J'étais amoureux ? Amoureux d'une silhouette, d'un style vestimentaire, d'une main tremblante en tenant la rampe du métro.
____
Tu m'manques quand t'es plus là, plus dans l'pays, plus dans les bars, plus là à être bourrés, à être dans notre lit, à faire du café. Tu m'manques à ne plus parler, plus donner de nouvelles, plus écouter de la musique criarde. Tu m'manques de pas critiquer nos photos, de pas dessiner, de ne plus danser, de ne plus fumer et fumer sans t'arrêter.
J'deviens fou sans toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: meteorite - john   

Revenir en haut Aller en bas
 
meteorite - john
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Revivre à la campagne" de John Seymour (livre)
» John Wayne
» John Lennon
» John Q
» John Tshibangu etait une distraction. Il est en fuite et deja demandeur d'asile‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
don't look. :: 
ready to be found
 :: six o'clock :: tamtam
-
Sauter vers: